Les principaux chiffres du marché mobile de l’occasion selon le baromètre Recommerce 2021

Temps de lecture : 5min 40sec

infographie-smartphone-reconditionnéeLes Français n’ont jamais été autant conscients de l’impact de leur consommation sur l’environnement. Réchauffement climatique, loi anti-gaspillage, indice de réparabilité… l’impact environnemental des appareils multimédia est au cœur de l’actualité. Recommerce, le précurseur du smartphone reconditionné, révèle les résultats de son baromètre annuel édition 2021* sur le marché du mobile d’occasion et du reconditionné. Cette étude a été réalisée par Recommerce avec Kantar pour la 4ème année consécutive avec cette année des chiffres de comparaison entre 4 pays européens : France, Allemagne, Belgique et Suisse.

 

Quelles sont les évolutions depuis l’an dernier ? La Covid-19 a-t-elle été un frein pour la croissance du secteur ?… Recommerce lève le voile sur cette tendance qui s’impose de plus en plus dans les foyers Français et Européens.

 

L’achat de smartphones d’occasions en hausse historique de 8 points !

L’occasion privilégiée

Infographie-achat-smartphone

Les Français sont désormais 34% à avoir déjà acheté un smartphone d’occasion, soit + 8 points par rapport à l’année dernière. Ce sont les CSP+ (40%) et les moins de 35 ans (39%) qui sont les plus sensibles au reconditionné.

 

Cette progression historique confirme la démocratisation de cette pratique et d’autant plus dans le contexte actuel qui favorise la recherche de solutions économiques. En comparaison, les Allemands et les Suisses sont 38% à en avoir acheté un (+ 4pts).

 

Le neuf, toujours un réflexe

Cependant, les achats de produits reconditionnés sont encore loin d’être la norme. En effet, 82% des Français entre 16-65 ans déclarent encore vouloir acheter leur prochain téléphone neuf. Un niveau qui revient quasiment à celui des intentions de 2019 (83%).

 

Le reconditionné s’impose !

Néanmoins le marché des smartphones reconditionnés reste porteur, 14% des sondés envisagent d’acheter leur prochain smartphone en reconditionné soit + 2 points par rapport à l’année passée.

 

Ce virage concerne le secteur du multimédia au sens large. En effet, 6 Français sur 10 seraient également prêts à acheter du multimédia reconditionné. 34% sont intéressés par les PC, 32% par les tablettes, et 27% par les consoles de jeux vidéo par exemple. Les avis clients sur les téléphones reconditionnés semblent devenir de plus en plus positifs. Aller plus loin avec notre article : que penser des smartphones reconditionnés ?

 

Infographie-achat-smartphone-reconditionné

 

Mais pourquoi les Français se tournent-ils vers les produits reconditionnés ?

Pour le prix

Au vu du contexte actuel, c’est sans surprise que le prix reste la motivation principale. Un smartphone reconditionné peut permettre d’économiser jusqu’à 60% comparé à un appareil neuf.

 

Pour la planète

La préoccupation environnementale reste également un levier de poids et se maintient depuis 4 ans dans le trio de tête des motivations d’achats.

 

Pour acheter un smartphone reconditionné, les Français se tournent vers internet

Le reconditionné s’achète en ligne

Entre confinement, couvre-feu, chômage partiel et télétravail, internet est plus que jamais le lieu d’achat privilégié des Français (79%, +3 pts) et ce au détriment direct des boutiques physiques (-3 pts). Des résultats peu surprenants au regard de l’impact des mesures sanitaires sur les magasins.

 

Les marketplaces en tête

Sur le web, tout comme l’an dernier, ce sont les marketplaces (46%) qui tirent le marché (+3 pts) suivis par les sites spécialisés (38% soit -3 pts) et les sites d’opérateurs (28% soit +4 pts).

 

Et les boutiques physiques ?

Les lieux physiques, bien qu’en légère perte de vitesse, arrivent toujours en seconde position (69%) et restent le point de vente privilégié des 50-65 ans (78%). La préférence va ici aux boutiques spécialisées (43%) et aux boutiques opérateurs (32%).

 

La revente de son ancien téléphone : une pratique en hausse de 3 points mais qui reste timide

La reprise est une pratique méconnue…

Aujourd’hui 110 millions* de mobiles dorment dans les tiroirs des Français ! Pourquoi ce phénomène se confirme d’année en année ?

 

Une piste de compréhension réside dans le fait que 57% des Français ne connaissent pas les offres de reprise que proposent les opérateurs, un sujet que ces derniers commencent cependant à prendre à bras le corps, notamment Orange avec sa campagne européenne RE réalisée avec Recommerce.

 

Ainsi, seulement 19% des sondés ont revendu ou donné leur ancien téléphone au cours de l’an passé, ils sont aussi 27% à l’avoir envisagé mais sans franchir le cap pour autant. Ces derniers déclarent avoir finalement trouvé que le prix offert était trop bas (36%) ou avoir préféré le garder en cas de besoin (33%). En comparaison, 14% des Allemands, 12% de Suisses et 10% de Belges l’ont revendu à un professionnel.

 

Infographiet-conserver-smartphone-

 

…qui a été ralentie par la crise sanitaire !

« La crise « Covid » a impacté la reprise d’anciens mobiles. Avec le confinement et les magasins fermés, nous avons connu une baisse du volume des reprises en France de 32% au cours de l’an passé. Sur ce sujet, il est donc primordial que les commerçants arrivent à proposer et à faire connaître à leurs clients “les solutions de reprise simples, vertueuses pour l’environnement et accessibles au plus grand nombre. » explique Benoît Varin, co-fondateur de Recommerce.

 

Mais où revendre son mobile ? En boutique ou sur Internet ?

infographie-Ou-acheter-acheter-smartphone

À l’inverse d’un achat de produit reconditionné, en France c’est le magasin physique (33%) que privilégient les sondés, avec une nette préférence pour leur boutique opérateur (39%).

 

Pourquoi ? Par ce qu’ils trouvent cela plus pratique (44%, +6 pts), que cela leur inspire davantage confiance (40%, +5 pts), qu’ils peuvent ainsi être payés immédiatement (32%, -4 pts) et que c’est plus rapide (32%, +2 pts).

 

Retrouvez ici notre infographie complète : Infographie Recommerce 2021 Marché du mobile d’occasion

 

* Source : Etude SOFIES réalisée en juillet 2019, en collaboration avec de nombreux acteurs (l’AFNUM, Samsung, Apple, Ecologic, ESR, Rcube, etc.).

 

Méthodologie du baromètre Recommerce :

Etude online réalisée du 11 au 18 janvier 2021, auprès de 1003 individus de 16 à 65 ans, représentatif des individus vivants en France. Pour garantir la représentativité de l’échantillon, le poids de l’opérateur mobile a été redressé à partir des données de cadrage disponibles chez Kantar. Quand le sondage évoque un mobile d’occasion, il s’agit d’un téléphone acheté auprès d’un particulier. Quand il évoque un mobile reconditionné, il s’agit d’un mobile de seconde main, vendu par un professionnel (testé, réinitialisé, contrôlé et nettoyé, garanti et livré avec des accessoires neufs).

 

Et vous, avez-vous déjà intégré l’achat de produits reconditionnés dans votre quotidien ?

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment