Étude : Quel est l’impact environnemental du reconditionné ?

Temps de lecture : 3min 25sec

Est-ce que le reconditionné est vraiment avantageux par rapport à l’achat neuf ? Quel est son coût réel sur l’environnement ? C’est ce que l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a voulu savoir dans son étude sur l’impact environnemental du reconditionné. Pour vous éviter de lire le rapport de 43 pages, Recommerce vous a préparé un résumé des points les plus importants. Bonne lecture les Refreshers !

 

impact environnemental reconditionnement

 

Quelques chiffres à retenir de l’étude sur l’impact environnemental du reconditionné

  • Acheter un téléphone mobile reconditionné permet de réduire 91 à 77 % de son impact annuel, soit une économie de 82 kg sur l’extraction de matières premières et 25 kg de GES (gaz à effet de serre) en moins par année d’utilisation.
  • Une tablette reconditionnée permet d’éviter 46 à 80 % d’impact annuel par rapport à une neuve, soit 80 kg de matières premières et 20 kg de GES en moins par année d’utilisation.
  • Un ordinateur reconditionné permet d’éviter 43 à 97 % d’impact annuel et prévient l’extraction de 127 kg de matières premières et l’émission de 27 kg de GES par année d’utilisation.
  • Un téléphone neuf conservé pendant 3 ans, puis reconditionné et utilisé pendant 3 ans, permet de réduire 80 kg des émissions de CO2. (Source)

 

Tous ces chiffres dépendent de plein de facteurs ! Plus le nombre de pièces changées est important, plus l’impact environnemental augmente. Plus la durée de détention du produit reconditionné est longue, plus l’impact écologique se réduit.

 

Pour que le reconditionnement soit réellement avantageux, il faut que l’équipement soit reconditionné le plus tard possible et que sa durée de vie soit vraiment augmentée par le reconditionnement. À partir d’une utilisation de 6 ans, ça commence à devenir intéressant pour la planète !

impact environnemental reconditionnement

 

7 conseils pour réduire son impact numérique

Vous le savez, le numérique pollue. C’est une pollution invisible, mais qui a un réel impact sur le réchauffement climatique. Alors comment faire ? Inutile de révolutionner le monde en apprenant à fabriquer des smartphones en plastique recyclé, quelques petits gestes peuvent faire la différence !

 

  • 1. Acheter en reconditionné chez Recommerce pour éviter l’achat d’un nouvel équipement numérique. À la clé, un impact environnemental bien plus avantageux qu’avec un smartphone neuf !
  • 2. Identifier ses besoins pour ne pas agrandir inutilement sa collection d’objets connectés.
  • 3. Ne pas abuser de la 4G (surtout pour regarder des vidéos en ultra haute qualité) et privilégier le WiFi autant que possible.
  • 4. Paramétrer ses applications mobiles pour réduire l’utilisation des données mobiles, surtout sur les applications gourmandes.
  • 5. Supprimer la lecture automatique des vidéos pour consommer uniquement le contenu qui vous intéresse.
  • 6. Limiter le nombre d’écrans chez soi (pourquoi ne pas essayer un vidéo projecteur à la place d’un maxi écran plat 5K ?).
  • 7. Conserver ses appareils électroniques le plus longtemps possible. Sinon, on recycle pour offrir une seconde vie !

En bref, adoptons la sobriété numérique et n’oublions surtout pas que c’est surtout la production des appareils numériques qui est plus polluante que leur utilisation.

 

À propos de l’étude de l’ADEME

Le but de cette étude de l’ADEME était d’évaluer l’impact environnemental du reconditionnement et d’identifier clairement les différences entre l’achat d’un équipement neuf et l’acquisition d’un appareil reconditionné. Pour ce faire, une méthodologie précise a été mise en place :

  • Création de modèles de références issus de la base des données collectées auprès des reconditionneurs ;
  • Évaluation de l’impact des pratiques du reconditionné ;
  • Évaluation de l’impact des comportements des utilisateurs.trices.

Résultat ? Le reconditionnement a bien une action significative sur le dérèglement climatique, la production des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEE) et l’épuisement des ressources. 🌎

Une très bonne nouvelle pour les acteurs du reconditionnement !

Sommaire

Souscrire à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter So Refreshed certifiée 100% intéressante !

Partager.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire