2021 : les 4 bonnes nouvelles qui encouragent le zéro déchet

Temps de lecture : 3min 12sec

Ces derniers temps, la planète nous rappelle à l’ordre. Entre la pandémie mondiale, la crise économique et le réchauffement climatique, il y a de quoi perdre espoir. Mais heureusement, il y a toujours du positif ! La preuve, voici les 4 bonnes nouvelles en faveur du zéro déchet.

1 – Bientôt la fin des tickets de caisse
Reduction des déchets

Après les innovations en recyclage, c’est au tour des supermarchés de devenir plus green.

À partir du 1er janvier 2023, fini les tickets de caisse automatiques ! Il faudra les demander expressément à la caisse. Polluants et souvent inutiles (ils finissent toujours à la poubelle après être restés au fond de notre sac pendant des mois), ils ne sont pas recyclables.

Ils ont beau être tout petits, il faut chaque année 2,5 millions d’arbres abattus et 950 millions de litres d’eau pour leur fabrication. En plus, un ticket de caisse contiendrait aussi du Bisphénol A (BPA), la fameuse molécule chimique classée comme un perturbateur endocrinien.

Certains supermarchés ont déjà un peu d’avance, et les petites boutiques sont de plus en plus nombreuses à abolir d’office le ticket de caisse pour les petits montants. Dans certaines enseignes, vous pouvez déjà demander à recevoir votre ticket de caisse par mail.

2 – Plus d’emballages plastiques dans les cantines

fin des emballages plastiques unique

Dès 2025, les contenants plastique à usage unique devraient disparaître des chaînes de restauration collective.

Quand on voit la quantité de plastique qui circule pour la cuisson, le réchauffage ou le service, c’est une excellente nouvelle pour la planète !

S’il existe des alternatives aux emballages à usage unique, il faudra donc les remplacer par des contenants réutilisables. D’ici quelques années, exit le plastique et place au verre, à l’inox ou à la céramique.

3 – L’apparition de l’indice de réparabilité

label antigaspillage

Depuis le 1er janvier 2021, de nombreux produits high-tech et électroménagers se voient dotés d’un petit logo : l’indice de réparabilité.

Cette roue crantée permet de savoir en un coup d’œil si un appareil sera facile à réparer soi-même, ou s’il faudra le jeter à la moindre panne. Un vrai plus pour lutter contre les déchets électroniques et l’obsolescence programmée !

Mais le mieux, ça reste l’achat en reconditionné. Le téléphone a déjà été remis en état d’utilisation, il coûte moins cher et il est beaucoup plus écologique.

4 – Un possible retour à la consigne

retour de la consigne

Réduire le plastique dans notre quotidien, c’est un vrai combat. Mais avec le retour de la consigne en verre, les choses pourraient évoluer un peu plus vite ! Heureusement, les Recommerçant.e.s ne sont pas les seuls à y avoir pensé.

Les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont proposé la mise en place d’un système de consigne sur le verre :

  • 2021 pour les grandes surfaces
  • 2022 pour les moyennes surfaces
  • 2023 pour les petites surfaces

Pour l’instant, cette loi n’est pas dans les priorités du projet Climat. Le calendrier échelonné a disparu et il faudra attendre 2025 pour que la consigne du verre puisse entrer en vigueur. Mais ne râlons pas, c’est déjà une très bonne nouvelle !

Dès le 1er janvier 2025, la consigne des emballages en verre qui peuvent être lavés et réutilisés pourrait être généralisée à grande échelle. À suivre…

Pour encore plus de bonnes nouvelles, pensez à vous abonner à la newsletter et à partager l’article.
Sinon, vous pouvez aussi lire nos autres actualités de l’économie circulaire.
😉 Et dites-nous ce qui vous redonne espoir pour la planète !

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment