Biodiversité : 5 bonnes nouvelles pour les animaux en 2020 !

Temps de lecture : 3min 50sec

Une pandémie mondiale, une crise économique sans précédent… L’année 2020 n’aura pas été de tout repos pour nous, les humains. Qu’en est-il pour les animaux ? Après le confinement, les droits des animaux et la préservation de la biodiversité ont été mis à l’honneur. Découvrez cinq bonnes nouvelles en faveur de nos amis à deux ou quatre pattes !

 

Dans le monde :

La Chine interdit le commerce et la consommation d’animaux sauvages

Février 2020 : la pandémie mondiale bat son plein quand la Chine annonce l’interdiction du commerce et de la consommation d’animaux sauvages. Les Chinois sont connus pour leur consommation d’animaux exotiques, pourtant, le coronavirus est venu bousculer leurs habitudes. Pour cause, l’origine du COVID-19 viendrait d’un marché qui vendait illégalement des bêtes sauvages vivantes. Pour éviter que ne se reproduise d’autres pandémies, la Chine renforce ses interdictions.

 

Toujours en Chine : plus de chats et de chiens au menu

Toutous et minous sont dorénavant supprimés de la liste des animaux comestibles en Chine. Le pays élevait les chiens et les chats pour leur chair, leur fourrure ou dans un but médical. Même si ces pratiques étaient minoritaires dans le pays, les associations de défenses des droits des animaux pointaient du doigt des méthodes de mise à mort souvent barbares.

 

Au Zimbabwe : abandon d’un projet d’exploitation minière dans un parc naturel

Éléphants, girafes et autres rhinocéros peuvent se réjouir : le projet d’exploitation minière prévu dans la réserve du Hwange est suspendu. L’Association des avocats environnementaux du Zimbabwe (ZELA) a obtenu gain de cause face à une société chinoise qui souhaitait installer sa mine de charbon dans cette réserve. Suite à cette décision, le Gouvernement a même décidé de suspendre tous les projets d’exploitation minière dans l’ensemble des parcs naturels du pays.

 

En France :

La fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants

Les lions qui sautent à travers des cerceaux en feu, c’est terminé ! La nouvelle Ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé la fin progressive des animaux sauvages dans les cirques ambulants (d’ici cinq ans). En parallèle, la reproduction des dauphins et des orques est stoppée dans les delphinariums.

 

La chasse à la glu est suspendue cette année

Le Président Emmanuel Macron a annoncé la suspension de la chasse à la glu pour cette année. Celle-ci consiste à piéger les oiseaux qui se posent sur des barres recouvertes de colle (appelés « gluaux »). Ces oiseaux sont ensuite utilisés par les chasseurs pour attirer d’autres animaux grâce à leur chant. La France est le dernier pays européen à autoriser la chasse à la glu, une pratique non-sélective et jugée cruelle par les ONG et les défenseurs des droits des animaux.

 

Le chat est retiré de la liste des espèces nuisibles

Félix a eu chaud, très chaud… Comment le chat a-t-il pu être envisagé comme espèce nuisible ? Notre ami à coussinets est un réel danger pour la biodiversité. Les chats sont de plus en plus nombreux dans les foyers français et ils sont rendus coupables d’une large baisse de la population d’oiseaux et de petits rongeurs. Le passer au rang d’espèces nuisibles autoriserait les préfets à ordonner des battues administratives. Heureusement, l’Assemblée Nationale a déclaré l’amendement irrecevable.

 

Bientôt un référendum pour les animaux ?

Vous avez la parole ! Un projet de référendum pour les animaux est en cours, celui-ci est notamment porté par journaliste et influenceur Hugo Clément, porte-parole du mouvement, mais aussi par d’autres célébrités et de nombreuses associations de défenses pour les droits des animaux.

Le référendum pour les animaux s’appuie sur six mesures :

  1. L’interdiction de l’élevage en cage
  2. L’interdiction des élevages à fourrures
  3. La fin de l’élevage intensif
  4. L’interdiction de certaines pratiques de chasse (chasse à courre, déterrage…)
  5. Interdiction des spectacles avec des animaux sauvages (en bonne voie, on l’a vu !)
  6. La fin de l’expérimentation sur les animaux

Toutes ces bonnes nouvelles ne vous ont pas suffi ?
Découvrez les finalistes 2020 du Prix des photos animalières les plus drôles pour égayer votre journée ! 😉

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment