Le Gouvernement veut allier numérique et écologie, décryptage !

Temps de lecture : 3min 28sec

C’est nouveau, ça vient de sortir ! Le gouvernement a dévoilé fin février 2021 sa stratégie pour que numérique rime enfin avec écologique. Contexte, axes de changement principaux et choix critiqués : découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la feuille de route Numérique et Environnement.

 

Pourquoi avoir fait cette feuille de route ? Un bref rappel des impacts du numérique sur l’environnement

Les impacts des appareils électroniques

 

impacts, écologique, appareils, électroniques

 

Le numérique. Un secteur qui, malgré les apparences, est responsable de 5 à 10 % de l’impact environnemental de la France – et près de 4 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales.

  • Il faut 70 matériaux différents pour fabriquer un téléphone connecté.
  • Moins de 40 % des déchets d’équipements électriques et électroniques sont recyclés en Europe.

 

Lorsqu’on utilise son smartphone ou son ordinateur portable, on ne voit ni fumée ni déchets. On pense, à tort, que la pollution n’existe pas.

 

Et pourtant… Les impacts environnementaux ont beau être invisibles, ils sont bel et bien là.

 

Épuisement des ressources, gaz à effet de serre, rejets toxiques dans les milieux naturels… Les dégâts du numérique sur les écosystèmes ne cessent de s’étendre.

 

Une utilisation du numérique grandissante

Et pour cause : de plus en plus de personnes utilisent de plus en plus d’appareils.

  • 3,1 millions d’ordinateurs vendus en France chaque année.
  • 40 smartphones achetés dans le monde chaque seconde…

 

Économiser la batterie de son smartphone ou le charger avec une énergie verte ne suffit pas.

 

Pourquoi ?

Car c’est la phase de production des équipements high-tech qui causent 75 % de leur empreinte écologique.

 

Le gouvernement français s’est remonté les manches pour répondre à cet enjeu environnemental grandissant !

 

Comment ? Le contenu de la feuille de route (en bref)

 

feuille de route , Numérique, Environnement

 

La construction de la feuille de route Numérique et Environnement

En 2020, le ministère de l’Économie et du Numérique s’associe avec la ministre de la Transition écologique pour concevoir la feuille de route Numérique et Environnement.

 

Le document est nourri par des travaux d’experts, des collectifs ou d’autres organisations. En particulier, de nombreuses recommandations issues de la convention citoyenne pour le climat ont été intégrées.

 

Le 23 février, Barbara Pompili et Cédric O publient finalement la feuille de route tant attendue !

 

Au programme : 3 axes de changement, déclinés en 15 actions concrètes.

 

L’objectif ? Que le numérique soit au service de la transition écologique, plutôt qu’un fardeau.

 

Le contenu de la stratégie pour allier numérique et écologie

Les trois axes retenus sont les suivants.

  • Connaitre pour agir. Il s’agit d’informer sur l’empreinte environnementale du numérique, afin de responsabiliser l’ensemble des acteur.rice.s et utilisateur.rice.s.
  • Soutenir un numérique plus sobre. Cet axe consiste à réduire l’empreinte du numérique, de la fabrication des équipements aux usages. Cela passe, entre autres, par le développement du recondtionnement.
  • Innover. L’objectif est de mettre le high-tech au service de la transition écologique.

 

Les choix du Gouvernement restent critiqués…

Malgré ce pas de géant vers le numérique responsable, la feuille de route reste critiquée. Pas de loi, pas de réglementation stricte… Le gouvernement mise tout sur l’information, la régulation et la bonne volonté de chacun. Cela suffira-t-il ?

 

En tout cas, nos Refreshers, nous savons que vous êtes prêt.e.s à passer à l’action pour faire rimer numérique et écologique ! Pour vous informer dès maintenant sur l’impact du high-tech sur l’environnement et trouver des solutions concrètes, RDV sur notre page engagement.  Vous verrez : nous n’avons pas attendu la feuille de route pour être exemplaires, pas de greenwashing chez Recommerce !

 

Vous en voulez plus ? Découvrez les dernières actualités de l’écologie.

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment