5 conseils pour passer des vacances d’été éco-responsables

Temps de lecture : 3min 39sec

Les vacances approchent, mais ce n’est pas une raison pour se laisser aller et oublier la planète ! Rassurez-vous, inutile de vous priver et de passer votre été enfermé dans une cabane en bois au milieu du Larzac.

Voici nos 5 conseils à suivre pour passer des vacances éco-responsables cet été.

1 – Lutter contre la chaleur naturellement
lutter contre la chaleur

La canicule, c’est loin d’être agréable, on vous l’accorde. Mais n’en profitez pas pour mettre la climatisation à fond ! Non seulement elle consomme énormément d’énergie, mais elle contient aussi des fluides très nocifs pour l’environnement. Pour vous rafraîchir sans faire de mal à la planète pensez à :

  • Mettre une serviette mouillée ou un bac à glaçons devant votre ventilateur (effet clim naturelle garanti !).
  • Ouvrir les fenêtres en grand le matin et le soir pour créer des courants d’air.
  • Prendre une douche tiède voire froide, et ne pas s’essuyer complètement.
  • Planter des arbres dans votre jardin pour créer de l’ombre et apporter de la fraîcheur.

2 – Prendre un kit zéro-déchet dans son sac à dos
voyager écolo

En vacances, les pique-niques génèrent énormément de déchets. Pour éviter ça, pensez à vous équiper d’un petit kit zéro-déchet qui sera toujours dans votre sac à dos.

Voici quelques indispensables :

  • une gourde en inox ou en verre,
  • des pailles en bambou ou en inox,
  • des couverts réutilisables (la bonne vieille fourchette de votre cuisine fonctionne très bien, pas besoin d’investir dans un énième assortiment en bambou),
  • un torchon et des mouchoirs en tissus pour s’essuyer,
  • des bees wraps pour emballer les sandwichs,
  • des boîtes de conservation, en verre idéalement.

3 – Privilégier le train plutôt que l’avion
Train ou avion ?

Ah le casse-tête du mode de transport… Contrairement aux idées reçues, il est parfois plus écologique de prendre l’avion que de voyager seul dans un gros SUV.

Par exemple, un aller-retour Paris/Marseille en avion n’émet que 100 kg de CO2, alors que le même trajet en voiture pour une personne seule émet 310 kg de CO2. Bien évidemment, tout dépend du modèle du véhicule, du carburant et des conditions du trafic.

Le plus simple, c’est donc de se rappeler que c’est le train qui reste le moyen de transport le plus écolo (5 à 30 g de CO2 par km et passager). Et si vous n’avez pas envie de passer vos vacances en France, vous pouvez tout à fait voyager en Europe en prenant le train. Certain.e.s se lancent dans un tour du monde sans avion, alors tout est possible ! 💪

4 – Choisir une crème solaire respectueuse des océans
comment se protéger du soleil

En été, la crème solaire est indispensable. Mais attention, elles ne se valent pas toutes ! Il vaut mieux opter pour une crème bio à la composition naturelle qui respecte votre santé et l’environnement. En effet, les produits anti-UV conventionnels contiennent des filtres chimiques toxiques pour le récif corallien et toute la biodiversité marine.

Rassurez-vous, une crème solaire naturelle ne vous laissera pas d’énormes traces blanches, il suffit de trouver la bonne 😉.

Méfiez-vous simplement du greenwashing et lisez vous-même la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingrédient) ! Les packagings verts et les longues listes d’ingrédients sont souvent suspects.

5 – Faire une petite détox digitale
été detox

Même si vous venez tout juste d’acheter votre nouveau smartphone (en reconditionné of course, vous êtes un.e vrai.e Refresher après tout !) et que vous rêvez de jouer avec, faites une pause ! Quel meilleur moment que les vacances pour se déconnecter et profiter ? Vous allez voir, ce n’est pas si compliqué :

  • ne répondez pas à la minute aux messages ;
  • désactivez les notifications ;
  • et encore mieux, mettez-vous en mode avion plusieurs heures par jour.

Promis, vous allez survivre et vous risquez même d’être moins stressé.e et plus concentré.e.

Vous ne voulez pas rater nos prochaines astuces ou une actu croustillante ? Pensez à vous abonner à notre Newsletter et à partager l’article avec vos ami.es. Il n’y a pas de petites actions 🌎

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment