Interview de Gaëlle, Développeuse Frontend Junior

Temps de lecture : 4min 30sec

Qui es-tu et que fais-tu chez Recommerce ?

Je suis Gaëlle, Développeuse Frontend Junior.

Je suis chez Recommerce depuis mai 2017. J’y ai fait une année d’alternance, puis j’ai été embauchée en CDI.

En quoi consiste ton métier ?

Je suis en charge du développement de la partie Front d’un outil utilisé principalement par le service des opérations.

Cet outil permet de traiter les enregistrements des produits, le stockage, les commandes, les quarantaines, etc. Il y a énormément de données qui, laissées telles quelles, seraient illisibles pour l’utilisateur. On peut imaginer ça comme un iceberg, avec une petite partie visible (le frontend) et une gigantesque partie invisible (le backend). Disons que je travaille sur la partie visible, c’est-à-dire le visuel et les fonctionnalités de cette application de façon à ce que l’utilisation des données soit fluide et cohérente.

Je travaille principalement avec les Product Owner. Ils sont directement en contact avec les utilisateurs: ils gèrent et priorisent les demandes techniques liées à l’application, puis, sous forme de ticket, me transmettent les besoins à traiter, que moi je vais coder.
recommerce, reconditionné, métier

Qu’est-ce que tu apprécies le plus dans ton travail ?

Bien que la matière soit plus virtuelle que physique, il y a un côté artisanat dans le développement front d’une application : on a une demande qui émane des métiers, et il faut travailler la matière / le code de façon à sortir un produit qui soit au plus prêt des besoins.

Il y a plein de paramètres à prendre en considération. Ça peut être parfois frustrant quand je bloque devant un morceau de code. Surtout que le code me crie mes erreurs, comme par exemple quand l’écran m’envoie une page toute noire avec plein d’erreurs en rouge là où normalement je m’attends à ce qu’il m’affiche une jolie page !

Mais c’est extrêmement intéressant et stimulant, parce je sais qu’il y a toujours une solution et il faut “juste” la trouver. Le truc génial aussi, c’est qu’on n’est jamais tout seul face au code. Il y a une communauté d’entraide incroyable.

Et puis quand enfin tout fonctionne à merveille, c’est tellement satisfaisant!

Par ailleurs, j’aime bien me dire que ces développements vont permettre d’améliorer l’application pour les utilisateurs.

À quoi ressemblent tes journées chez Recommerce ?

En arrivant, je lis mes mails et autres messages sur Slack (outil de messagerie) en buvant mon café.

Puis, à 10h, tous les matins on a ce qu’on appelle un “daily”: c’est une réunion entre tous les Product Owners et développeurs d’un périmètre donné. Chacun résume en quelques mots ce qu’il a fait la veille, s’il a rencontré des difficultés, et de ce qu’il prévoit de faire le jour même.

Après ça, je me lance dans le traitement des tickets qui m’ont été confiés, je code code code.

Qu’est-ce que tu préfères dans ton quotidien ?

Difficile à dire. Je sais pas. Je fais partie de ces gens qui se lèvent le lundi matin en étant content de commencer la semaine de boulot… Je trouve mes collègues géniaux, j’adore coder. Donc c’est plutôt un sentiment global. Juste je me sens bien.

As-tu une anecdote à nous raconter ?

En ce moment, le matin, j’arrive dans les locaux en lançant un “Salut tout le monde” pour l’étage du bas et un “Salut là-haut” pour l’étage du haut.

Et j’aime bien quand tout le monde me répond en même temps. Du coup des fois, je me sens comme, je sais pas, Freddie Mercury qui arrive sur la scène du concert de Wembley. Toutes proportions gardées, of course.
Recommerce, recrutement, ambiance

Ça fait quoi de travailler chez Recommerce ?

Donne-nous trois mots qui décrivent Recommerce selon toi !

Si je devais définir Recommerce en trois mots : “Humain, responsable, innovant”

Pourquoi aimes-tu travailler chez Recommerce ?

C’est un environnement serein : je fais confiance à Recommerce parce qu’il y a une vraie cohérence entre le projet de l’entreprise en interne et en externe.

Les valeurs portées par l’entreprise entrent en résonance avec les miennes. Je suis sur mon lieu de travail une majeure partie de mes journées, et c’est important pour moi de savoir que ce que je fais, et pourquoi je le fais, a du sens. C’est génial de se dire qu’on participe à la réussite d’un beau projet, ça donne envie de se dépasser !

Ce qui fait la différence entre Recommerce et les autres entreprises, c’est que le côté éthique n’est pas qu’une façade. Et aussi, les autres entreprises n’ont pas PE Roinat – le big boss (#1 fan!).

Rejoignez Recommerce

Vos futur(e)s collègues vous attendent ! Découvrez les offres d’emploi de Recommerce et donnez du sens à votre carrière !

Sommaire

Partager.
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Leave a Comment